JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.
Top

Actuel

La population suisse reconnaît les prestations et la conduite de la chasse

09. August 2014

En 2012, pour la première fois, la manière de percevoir la chasse par la population suis-se a été largement étudiée. Il en est ressorti que, pour la grande majorité des gens, la chasse est pratiquée efficacement et adaptée à la protection des animaux. La chasse contribue à conserver la biodiversité et à préserver des dégâts les forêts et les champs. Une nouvelle enquête a été conduite en mai 2014. Elle permet d'établir que l'image de la chasse dans l'opinion publique n'a pas changé. Par rapport à 2012, on n’observe que des variations mineures.


L'enquête représentative a été réalisée par la société DemoSCOPE AG à Adligenswil. Elle est basée sur 1003 entretiens téléphoniques en Suisse alémanique et en Romandie. On constate que cette dernière est plus critique que la Suisse alémanique et, sur certaines questions, le nombre de réponses « sans opinion/pas de réponse » est significativement plus élevé en Romandie et dans les agglomérations. Cependant, l’écart « agglomération / campagne » est marginal et incohérent.


La chasse s’engage dans la protection de la nature …
Les résultats sont très clairs et, comparativement à 2012, on constate que les voix négatives « complètement en désaccord » se sont déplacées vers « plutôt en désaccord ». 72% sont d'ac-cord avec l'énoncé « les chasseurs sont engagés en faveur de la biodiversité » et 71% confirment que « les chasseurs sont engagés dans la préservation de l’environnement naturel et des espaces vitaux de la faune sauvage ». La population reconnaît donc les activités variées des organisations de chasse en faveur de la biodiversité.


… et l’exploite de manière durable
La chasse a besoin de cette approbation pour réguler les populations de gibier dans notre pay-sage cultivé. 80% des sondés sont d'accord avec cette affirmation. Comparativement à 2012, cette opinion est encore plus marquée. De manière analogue à la précédente enquête, 67% approuvent, lorsqu'il y a beaucoup de prédateurs, comme l'ours, le lynx et le loup, que leurs populations soient aussi régulées. Aussi bien la prévention des dommages que la prévention des maladies animales sont reconnues comme une bonne justification de la régulation. Deux tiers des sondés attribuent à la venaison une précieuse valeur de «viande biologique». En outre, 73% souhaitent que seul l’accroissement naturel des populations de gibier soit prélevé en Suisse par la chasse. La grande majorité des sondés confirme donc la durabilité de la chasse. 


La chasse est adaptée à la protection des animaux
Sans changement, près de 8 personnes interrogées sur dix (77%) estiment que la chasse est adaptée à la protection des animaux en Suisse. Plus réjouissant encore, 91% des sondés sont convaincus que les 30'000 chasseurs et chasseresses aiment la nature et utilisent leurs armes de façon responsable. Et aussi que 81% des répondants rejettent clairement l'idée que les chasseurs sont uniquement motivés par le plaisir de tuer et la recherche d'un trophée.


ChasseSuisse se réjouit du bon résultat de ce nouveau sondage et est consciente des obligati-ons qu'il implique. Il montre que la population suisse reconnaît notre engagement pour le bien de la collectivité et le profit que celle-ci en retire. Un tel résultat doit inciter les organisations de chasse et les chasseurs individuellement à poursuivre efficacement leur engagement en faveur de la nature et dans la protection des animaux. Et de le faire connaître!

 

Download

  • Communiqué de presse (PDF/ Word)
  • Résultats de l'enquête (PDF/ PPT


Pour de plus amples informations, n’hésitez pas à vous adresser à:

  • Hanspeter Egli, président de ChasseSuisse

Email : praesident@jagdschweiz.ch Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Tél. 071 380 08 10, Mobile 079 416 14 55

  • David Clavadetscher, secrétaire général de ChasseSuisse

Email : david.clavadetscher@jagdschweiz.ch Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Tél. 062 751 87 78, Mobile 079 330 53 20

ChasseSuisse est soutenue par: