JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.
Top

Actuel

ChasseSuisse condamne le braconnage des loups

19. March 2016

ChasseSuisse prend position sur les tirs illégaux de loups qui ont été rendus publics ces derniers jours. ChasseSuisse condamne toutes les formes de braconnage, en particulier pour le loup. Ces actions illégales empêchent un dialogue raisonnable pour une gestion des grands prédateurs. Elles encouragent les positions extrêmes relatives à la gestion de ces espèces.

Une erreur de tir peut très probablement être exclue car le renard ne peut plus être chassé dès fin février. On est en droit de se poser la question de savoir si cette infraction pénale a été commise par un chasseur car le loup représente avant tout un problème pour les éleveurs. ChasseSuisse s’engage depuis des années pour l’introduction d’une gestion conséquente des animaux protégés, en particulier pour le loup et le lynx, comme pour les espèces chassables et pour une régulation de leurs populations de façon à ce que leur nombre reste acceptable pour la population concernée et pour éviter des dommages importants pour les animaux domestiques et d’élevage, les autres espèces sauvages et les infrastructures. Mais tout cela doit être réalisé dans le cadre d’actions judicieuses, conformément au concept existant pour le loup et non par le biais d’un braconnage illégal.

Il est absolument nécessaire de créer une marge de manœuvre adaptée à une gestion qui remplisse réellement son rôle et pour une régulation efficace à tous les niveaux, tenant compte des besoins de la population concernée, de ses animaux domestiques et d’élevage mais aussi d’une protection adaptée des proies des grandes prédateurs. C’est ce qui doit être mis en place avec la révision en cours de la loi sur la chasse.

ChasseSuisse est soutenue par: